• ALLONS DANS LE SOIR

     

    Le soir ranime un peu le parfum de ces fleurs.

    Si vous le voulez bien, admirons-les ensemble.

     

    Mon coeur est affranchi de ses vieilles douleurs

    Et ma sérénité ne veille ni ne tremble.

     

    Il est tant de beauté sur la terre. Voyez,

    Elle est belle, comme en sa naissance première.

     

    Voici que, sous nos pas, des astres dévoyés

    Jettent, superbement, leurs éclats de lumière.

     

    Voici descendre enfin sur nous la belle nuit

    Si douce à qui se meurt, à qui se désespère,

     

    Où notre âme, fluide ainsi qu'une eau, s'enfuit

    Sans ancres et sans mâts et sans point de repère.

     

    Pour ceux qui sont lassés de l'azur et du jour,

    Le soir est un asile, un sanctuaire, un temple.

     

    ... Pourquoi me parlez-vous d'amour, toujours d'amour?

    Je suis tranquille et suis assise et je contemple.

     

    Renée Vivien


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :