• EMERVEILLEMENT

     

    Avec l'étonnement de mes regards, je vis

    Le choeur des beaux rayons de lune aux tons bleuis.

     

    Et mes regards étaient stupéfaits et ravis...

    Avec mes yeux ouverts grandement je les vis.

     

    C'est pourquoi maintes fois, au hasard d'une veille,

    Ouvert sur l'infini, mon regard s'émerveille.

     

    Renée Vivien


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 10:31

    J'aime vraiment son style 

    Encore merci de m'avoir fait découvrir cette grande poétesse :-)

    Bisous

    2
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 17:38

    Merci Jolana! =)

    Gros bisous à toi et bon week-end.

    L.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :